RugbyUne

Babacar Sarr : De footballeur international à fugitif , puis porté disparu ?

Babacar Sarr est un footballeur de 29 ans qui a joué dans les meilleures équipes du monde , notamment dans l’un des plus grand championnat au monde.

Il est aujourd’hui un fugitif, recherché dans une affaire de viol en Norvège et fait l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Il clame son innocence et a maintenant disparu.

Sarr est un milieu de terrain sénégalais qui a bâti sa réputation dans le football norvégien, avant de jouer dans les meilleures équipes de Russie et d’Arabie Saoudite.

Joueur vedette à Molde, un club norvégien de première division qu’il a rejoint en 2016  et  joué pendant deux ans, lorsque le club était dirigé par Ole Gunnar Solskjaer  aujourd’hui le manager de Manchester United.

« Sarr était le moteur, le moteur de l’équipe en quelque sorte », déclare Lars Johnsen, journaliste de Josimar, un magazine de football en ligne indépendant basé en Norvège.

« Il avait toutes les qualités, il était bon avec le ballon « , raconte-t-il à Radio 1 Newsbeat.

Mais alors qu’il explosait, il a été confronté à de multiples allégations de viol.

Saar a été accusé pour la première fois en 2015, alors qu’il jouait pour une autre équipe norvégienne. Il a été accusé d’avoir violé une femme lors d’un voyage de fin de saison à Stockholm. La police a enquêté mais n’a pas porté plainte.

Après son transfert à Molde, il a dû faire face à d’autres accusations de viol mais  nie toutes les allégations portées contre lui.

En mars 2018, il est accusé pour la première fois d’un viol qui aurait eu lieu lors d’une after-party dans un appartement à Molde en 2017.

Newsbeat a parlé avec la victime présumée qui prétend s’être réveillée en le trouvant « sur elle ».

Sarr a continué à jouer pour Molde avant son procès, ce qui a conduit les militants anti-viol à se présenter aux matchs de l’équipe avec des banderoles disant « Non signifie non », et des chants anti-viol ont été entendus lors ses matchs.

Après un procès conjoint au pénal et au civil, Sarr a été déclaré non coupable en août 2018 .

Mais il a été condamné à payer à son accusatrice une indemnité de 150 000 couronnes norvégiennes (environ 14 500 euros) après que le tribunal ait statué en sa faveur sur la plainte civile. Les deux parties ont fait appel.

Son contrat àMolde a été annulé d’un commun accord en janvier 2019. À l’époque, les journaux norvégiens ont rapporté que le club l’avait remercié pour sa contribution  .

L’audience d’appel de l’accusation contre son acquittement a été fixée à février 2019. Mais a dû être reportée, car l’accusé et un témoin n’ont pas comparu.

En Norvège, un procès pénal ne peut pas avoir lieu pour des crimes graves si le suspect n’est pas présent.

À ce moment-là, il était déjà à plus de 7 000 km, en Sibérie, en Russie.

Une énorme erreur policière.
En février 2019, Sarr a signé pour Yenisey Krasnoyarsk, une équipe  Premier League russe.

Suite à d’énormes investissements de la part de riches propriétaires de clubs, la ligue russe est désormais le septième championnat de football la mieux payée au monde. Ce fut donc un grand pas pour Sarr dans sa carrière de footballeur.

Le processus d’extradition entre la Russie et d’autres pays est connu pour être compliqué.

Puis, en juin de l’année dernière, juste avant qu’il ne doive comparaître devant le tribunal norvégien pour l’audience d’appel reportée, Sarr a signé pour un autre club, cette fois en Arabie Saoudite.

À peu près à la même époque, il est apparu que les procureurs norvégiens avaient émis un mandat d’arrêt international à son encontre par l’intermédiaire d’Interpol.

Il rejoint le Damac FC, une équipe en pleine ascension en première division saoudienne, et s’installe dans un pays où il n’existe pas de traité d’extradition avec la Norvège.

Mais en janvier, le contrat de Sarr avec le Damac FC est brusquement annulé avant la fin de la saison.

Damac n’a pas répondu lorsque Radio 1 Newsbeat a demandé pourquoi.

A peu près au même moment, il est apparu qu’il avait été accusé d’un second viol, viol qui aurait eu lieu à Oslo, lors de la fête de fin de saison de Molde en novembre 2018.

Cette deuxième accusation a été récemment abandonnée parce que la police d’Oslo n’a pas informé Babacar Sarr dans les trois mois suivant la demande du procureur, délai autorisé par la loi norvégienne.

Le bureau du procureur d’Oslo nous a dit que la police avait « échoué dans ses tentatives de signifier l’acte d’accusation à M. Sarr ».

Cela a été décrit par un professeur de droit de l’université de Bergen comme « une énorme erreur de la police ».

La police d’Oslo a répondu à Newsbeat en disant qu’elle n’était pas en mesure de commenter les affaires qui ont été transférées aux procureurs.

C’est à partir de janvier 2020 que l’on ne sait pas  où se trouve Sarr.

Aucun autre club ne semble l’avoir signé.

Il n’a pas été vu depuis le dernier de ses 13 matchs avec Damac.

Un tweet que Damac avait posté pour célébrer l’arrivée de Sarr lors de sa signature l’année dernière semble avoir été supprimé, et Newsbeat n’a pu trouver aucune autre référence à lui sur le compte du club.

Le compte Instagram de Sarr, qui était public, est maintenant privé.

L’histoire de Sarr a fait la une des journaux le mois dernier après qu’une de ses victimes présumées ait déclaré au Daily Telegraph qu’elle pensait que Solskjaer n’était « pas apte à diriger » Manchester United après sa décision de continuer à faire jouer Sarr à Molde après sa première accusation.

Elle pense que les joueurs de football accusés d’agressions sexuelles ne devraient pas être autorisés à continuer à jouer tant que l’affaire n’aura pas été résolue.

« Il s’agit du signal qu’il envoie, surtout quand ce sont les enfants de quelqu’un qui les admirent », dit-elle.

Manchester United a déclaré au Telegraph que Solskjaer a pleinement respecté la procédure régulière du système juridique norvégien.

N’étant lié à aucun club, on ignore où se trouve Sarr en ce moment.

Le procureur général de Norvège, Ingvild Thorn Nordheim, a émis un mandat d’arrêt international.

Il affirme que Sarr et ses avocats n’ont répondu à aucune communication de sa part.

Newsbeat a vu des documents judiciaires montrant des procureurs norvégiens demandant aux fonctionnaires saoudiens où il se trouve, mais ne recevant aucune réponse concrète.

Lars Johnsen, dit que tout indique qu’il est toujours en Arabie Saoudite, mais il ne peut pas en être sûr.

« Il est peut-être au Sénégal. »

Il pense que Sarr cherchera à faire son prochain mouvement et pourrait bientôt quitter l’Arabie Saoudite s’il ne l’a pas déjà fait.

Pour l’instant, sa localisation , ainsi que la question de savoir s’il reviendra en Norvège pour faire face à l’appel sont un mystère.

L’avocat de Sarr, Yvonne Larsen, a déclaré à Newsbeat que la question du premier viol avait déjà été « traitée » car Sarr avait été déclaré non coupable lors de son premier procès.

Elle a ajouté que Sarr a continué à jouer au football pendant qu’il était accusé parce que « tout le monde est innocent jusqu’à ce que la culpabilité soit prouvée par la loi, et M. Sarr est toujours innocent ».

« Il n’y a rien d’étrange à cette situation ».

Quant à l’une des victimes présumées, elle a décidé de s’éloigner de Molde.

Elle « n’espère pas que l’appel aura lieu » et veut reconstruire sa vie dans une autre ville.

 

Partagez...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter