Football

Coronavirus : Racisme en France à propos des commentaires des médecins sur l’Afrique.

Deux médecins français sont accusés de racisme après un débat télévisé au cours duquel l’un d’entre eux a suggéré des essais en Afrique pour voir si un vaccin contre la tuberculose s’avérerait efficace contre le coronavirus.

Lors du débat sur la chaîne de télévision LCI, Camille Locht, responsable de la recherche du groupe de recherche sur la santé de l’Inserm, parlait d’un essai en Europe et en Australie.

Jean-Paul Mira, responsable des soins intensifs à l’hôpital Cochin à Paris, déclare alors : « Si je peux me permettre d’être provocateur, ne devrions-nous pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ?

« Un peu comme cela se fait ailleurs pour certaines études sur le sida. Chez les prostituées, on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont très exposées et qu’elles ne se protègent pas ».

Le Dr Mira s’était précédemment demandé si l’étude fonctionnerait comme prévu sur les travailleurs de la santé en Europe et en Australie car ils avaient accès à des équipements de protection individuelle pour les empêcher d’attraper le virus.

« Vous avez raison », a répondu le Dr Locht.

« Nous sommes en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique », a-t-il dit, en se référant aux essais existants dans des pays d’autres continents.

Nous rapprochons-nous d’un vaccin ou d’un médicament contre les coronavirus ?
La lutte impitoyable de l’Afrique du Sud contre les coronavirus
Quelle a été la réaction ?
Les commentaires ont suscité une réaction de colère sur les médias sociaux, notamment de la part des anciens footballeurs Didier Drogba et Samuel Eto’o.

« Je tiens à dénoncer vivement ces propos humiliants, faux et surtout profondément racistes », a tweeté Didier Drogba.

« Ne prenez pas les Africains comme des cobayes humains ! C’est absolument dégoûtant », a-t-il ajouté.

 

Partagez...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter