FootballUne

Foot: Découvrez les Cinq plus gros transferts des footballeurs africains!

Ce sont des footballeurs africains bourrés de talents, des athlètes hors-pairs, des personnalités charismatiques aux attitudes (quasi)exemplaires doc lors des mercatos les plus grandes formations européennes n’ont pas hésité à casser leurs tirelires pour les enrôler. Transférés à prix d’or, ils ont connu des fortunes diverses. A l’instar de Mohamed Salah, ils marquent l’histoire de leur club à telle point qu’on pourrait considérer le prix faramineux déboursé pour les recruter comme minable. Pour d’autres, malheureusement, on est très loin d’imaginer leurs clubs leur ériger des statues. Pour ne pas parler de flops.   Quels sont ces joueurs du continent qui ont marqué l’histoire du football africain par l’énorme coût de leurs transferts ? Quel pays a le plus de joueurs dans ce « Top five » à ce jour (10 mai 2020) ?  Votre site Afrik’Sports vous invite à visiter ce top 5 des ambassadeurs du football africains les plus chers de l’histoire.

5- Mohamed Salah, de l’AS Roma à Liverpool pour 42 millions d’euros

Le pharaon est la parfaite illustration qu’il ne faut jamais rien lâcher… Mis au placard par José Mourinho à Chelsea (2014-2015), Mohamed Salah va retrouver un second souffle en Italie. D’abord à la Fiorentina, où il va s’offrir 6 buts en 16 matchs de série A disputés avec la « Viola ». Puis son épanouissement avec l’As Roma avec notamment 29 buts inscrits pour 65 matchs avec le club de la « Louve » en championnat. Liverpool le rapatrie en Angleterre pour 42 millions d’euros. La suite on la connait. Le phénomène Salah met l’Angleterre et l’Europe à ses pieds. 32 buts en 36 matchs lors de sa première saison avec les Reds (2017-2018)! Plébiscité meilleur joueur du championnat. Co-meilleur buteur du championnat avec 22 buts lors de la saison suivante.  3èmé au ballon d’or France football 2018. Il est l’un des grands artisans des deux saisons exceptionnelles des Reds en ligue des champions, dont une finale perdu face au Réal-Madrid et la suivante remportée face à Tottenham. Leader technique du futur vainqueur de la Premier League, sa valeur marchande a quasiment triplé.

4- Naby Keita, du RB Leipzig à Liverpool pour 52 millions d’euros

Grace à sa vision de jeu et sa technique exceptionnelle, Naby Keita au top de sa forme ne laisse que des miettes à ses adversaires. Comme son coéquipier de Liverpool, Sadio Mané, lui aussi est passé par le RB Salzbourg (2014-2015). Mais le « Déco » guinéen va se révéler  en Allemagne au RB Leipzig grâce aux qualités qu’on lui connait déjà. Son profil plait à Jürgen Klopp. L’actuel coach de Liverpool voit en le milieu relayeur, un style différent et potentiellement essentiel pour l’entrejeu des Reds. Leipzig, Keita et Liverpool tombent d’accord dans les négociations du transfert. Montant des opérations 52 millions d’euros. Hélas, les débuts de la star guinéenne (arrivé en 2018) chez le pensionnaire d’Anfield ne sont pas à la hauteur des espérances placés en lui, minés notamment par des blessures récurrentes. D’après la presse britannique, le joueur aurait déjà des envies d’ailleurs.

3- Pierre-Emmerick  Aubameyang, de Dortmund à Arsenal pour 63 millions d’euros

Le capitaine des panthères du Gabon serait incontestablement le meilleur avant-centre africain de la dernière décennie s’il avait été aussi décisif en sélection qu’en club. Arrivé à Dortmund en 2013, le transfuge de l’AS St-Etienne n’a pas tardé à mettre tout le monde d’accord. Il score à 13 reprises en 32 sorties lors de sa première saison en Bundesliga et devient un des hommes clés du coach allemand Jürgen Klopp. Les quatre saisons suivantes, le Gabonais va s’éclater chez les marsupiaux et s’offrir le luxe de rivaliser avec Robert Lewandoski du Bayern Munich dans la course au titre de meilleur buteur du championnat.  En 2017, il rafle la mise avec 31 buts en Bundesliga. Arsenal en quête d’un nouveau souffle en attaque, s’offre le buteur pour la modique somme de 63 millions d’euros. Une bonne affaire pour les Gunners à qui Aubameyang va rendre d’énormes services et terminer co-meilleur buteur de premier League à l’issue de la saison 2018-2019 avec 22 buts en 36 matchs.

2-Riyad Marhez, de Leicester à Manchester city pour 70 millions d’euros

Le Fennec a crevé l’Ecran avec Leicester City lors de la saison 2015-2016, en remportant la premier League. La patte gauche de l’Algérien nous a régalé lors de cette saison inoubliable (37 matchs, 17 buts), à tel point que Pep Guardiola en est lui aussi tombé sur le charme. Le coach espagnol a convaincu sa hiérarchie de débourser près de 70 millions d’euros pour recruter le MVP 2016 de la Premier League pour renforcer le secteur offensif des Citizens déjà bien fourni. Petit à petit le joueur de 29 ans se fait son trou à City et totalise 40 matchs et 14 buts inscrits pour les Sky blues en 2 saisons. Affichant des progrès dans le jeu, le champion d’Afrique 2019 est l’un des chouchous du public de l’Etihad Stadium.

1- Nicolas Pépé, de Lille OSC à Arsenal pour 80 millions d’euros

A voir les exploits réalisés par l’international Ivoirien avec les Dogues la saison dernière (2018-2019), on comprend pourquoi il est considéré comme l’un des plus grands espoirs du football africain. Technique, rapide et intelligent dans le jeu, Nicholas Pépé laisse de bons souvenirs à la Ligue 1 française. Il y est pour beaucoup dans le parcours flamboyant de Lille dont cette deuxième place consolidée derrière le PSG. Après 79 matchs joués pour 37 buts inscrits avec Lille, Le prix Marc-Vivien Foé 2019 est attiré par de nouveaux défis. L’Ivoirien cède aux sirènes d’Arsenal d’Unai Emery et dépose ses valises au nord de l’Angleterre pour un montant record de 80 millions d’euros. Avec 1591 minutes jouées en 24 apparitions pour 4 buts, l’attaquant de 24 ans connait des débuts poussifs dus probablement à son acclimatation.

Hamiss Mba Amadou

Partagez...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter