FootballUne

Justice: Nyantakyi, ancien patron de la féderation ghanéenne de football du Ghana, accusé de corruption!

Kwesi Nyantakyi, l’ancien patron du football ghanéen, a été officiellement accusé de corruption par un tribunal de grande instance de la capitale Accra.

Il a été accusé d’avoir obtenu malhonnêtement 65 000 dollars en guise d’incitation pour avoir rendu service à un sponsor potentiel de la Fédération ghanéenne de football.

M. Nyantakyi a été filmé en train de prendre 65 000 $ à un journaliste dans le cadre d’une enquête d’infiltration en 2018.

L’ancien président de la FA ghanéenne a également été accusé d’avoir demandé 12 millions de dollars pour influencer l’attribution de contrats du même sponsor potentiel au Ghana.

L’ancien vice-président de l’instance dirigeante du football africain Caf a plaidé non coupable aux accusations qui ont découlé d’une enquête secrète, rapportée par la BBC en 2018, qui visait à exposer la corruption dans le football en Afrique.

Suite à ce documentaire, M. Nyantakyi a rejeté l’enquête comme étant « un travail de mauvaise qualité avec du copier-coller » mais a ensuite démissionné de ses fonctions à la Caf et à la Fifa, l’organe directeur du football mondial.

En octobre 2018, la chambre juridictionnelle du comité d’éthique de la Fifa a interdit à vie à M. Nyantakyi « toutes activités liées au football, tant au niveau national qu’international » pour avoir enfreint les règles en matière de corruption.

 

Partagez...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter