ActualitésFootballUne

Sénégal,Reprise des compétitions de football : La FSF opte pour le mois de novembre!

 

Les compétitions en cours dans le pays iront jusqu’au bout. C’est ce qui ressort de la réunion du Comité d’urgence de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) tenue hier. Du fait de la présence du Covid 19, l’instance a fixé la reprise au mois de novembre prochain.

Le football va bien reprendre ses droits au Sénégal. Réuni hier au siège de la Fédération sénégalaise de football (FSF) sous la présidence de Me Augustin Senghor, le Comité d’urgence a trouvé un nouveau plan pour sauver la saison en cours, mais aussi les autres compétitions déjà entamées. Avec la propagation du Covid 19, le comité n’a pas jugé juste de reprendre les compétitions dans l’immédiat. « Après examen du contexte de la pandémie du COVID 19 qui devient de plus en plus inquiétante et la décision des autorités de prolonger l’état d’urgence, le Comité d’Urgence n’a pas jugé opportun de reprendre dans l’immédiat les différents championnats », indique le communiqué de presse.

Ainsi, sur la base de l’étude des différents rapports des groupes de travail mis en place, dont celui de la commission centrale médicale relatif aux précautions à prendre, la FSF a pris des mesures. Pour le football, elle a décidé de différer la reprise des championnats de Ligue 1, ligue 2, Nationale 1, Nationale 2 et du Football féminin (Divisions 1 et 2) au mois de novembre 2020. Selon le texte, ces compétitions se dérouleront avec la formule de Play off et de Play down.  En ce qui concerne les championnats régionaux, la FSF a jugé nécessaire de les faire jouer entre le 1er novembre et le 31 décembre sous forme de Play off ou match à éliminatoire direct. Ce qui permettrait selon eux, de désigner les équipes qualifiées au tournoi de montée en Nationale 2 qui devrait s’achever au plus tard le 31 décembre 2020.

Prorogation des contrats des joueurs, encadreurs…

Autre mesures prises par le Comité d’urgence, le report de toutes les compétitions des petites catégories et de Beach soccer jusqu’à la saison 2020-2021. La situation contractuelle des joueurs et autres acteurs a également été évoquée. « Il a été décidé de proroger les contrats entre clubs, joueurs et encadreurs jusqu’à la fin de la deuxième partie de la saison 2019-2020. Ceci, conformément à la lettre circulaire n° 1714 du 07 avril 2020 de la Secrétaire Générale de la FIFA relative aux questions règlementaires et de stabilité contractuelle », détaille le texte. Le Comité a également approuvé la mise en place d’un plan relance post COVID 19 du Football sénégalais. Un budget  prévisionnel destiné à alimenter le fonds spécial a été créé à cet effet.  Il s’agira notamment d’allouer un fond aux clubs professionnels, amateurs et autres groupements associés impactés. Ce qui serait une subvention pour faire face aux conséquences du COVD 19, en attendant la mobilisation des appuis de l’Etat, de la FIFA et de la CAF.

Un budget prévisionnel de 282 millions pour soulager les clubs

En ce qui concerne la répartition des subventions (budget prévisionnel), les 14 clubs de Ligue 1 devraient se partager 70 millions, soit 15 millions par club. Ceux de la Ligue 2 auront chacun 3,5 millions, soit un total de 49 millions. Les formations de National (1 et 2) auront respectivement 48 millions et 32 millions. Au total, ce sera une enveloppe de plus de 282 millions que les clubs et autres associations devraient se partager. Le Comité a aussi décidé du paiement à partir de la semaine prochaine des honoraires des arbitres pour la saison 2019-2020, notamment au niveau des championnats amateurs et professionnels.

Pour le respect des dispositions et mesures préventives spécifiques édictées par la commission centrale médicale de la FSF sur les lieux d’entrainement et de compétitions, un Comité de veille sera mis en place par l’instance.  Par rapport aux compétitions africaines, les deux premiers du championnat de cette saison vont représenter le Sénégal dans les compétitions interclubs de la CAF (Ligue des champions, Coupe de la confédération).

Partagez...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter